Colette MELOT : Débat "L'avenir de l'audiovisuel public"

Mis à jour : janv 17


Question de Mme Colette Mélot : L'audiovisuel public s'essouffle. C'est l'image de la France qui se relèvera avec le service public audiovisuel : celle des territoires et de la France à l'étranger. Cela suppose de revoir gouvernance, mission, programmes, financement, de redéfinir ses raisons d'être. On lui demande d'éduquer, d'informer et de distraire, ce qui recoupe partiellement les missions du privé. Il est temps de faire de l'audiovisuel public un vecteur de cohésion sociale. Quel rôle lui devrons-nous dans la lutte contre la désinformation et pour porter la voix de la France dans le monde ?

Réponse de la Ministre Mme Françoise Nyssen : Vous posez la question de l'éducation aux médias. Toutefois, Info Intox, Le vrai du faux, L'instant détox, C dans l'air..., toutes les chaînes du service public ont leurs émissions de décryptage, émissions essentielles, surtout pour les publics scolaires.

Au Royaume-Uni, 85 % des jeunes révisent en utilisant la BBC. Mieux faire connaître ce qui existe est une autre action fondamentale sur laquelle se penche le comité stratégique tous les mois.


Le live #Twitter #Facebook

© Les Indépendants - République & Territoires 
Conception et réalisation deuxquatre.fr
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube