• Les Indépendants

Colette MELOT : Débat sur la précarité énergétique des ménages

Mis à jour : 31 déc. 2019


Monsieur le Président,

Madame la Ministre,

Mes chers collègues,

6,7 millions de Français dépensent plus de 8 % de leurs revenus dans l’énergie. Calfeutrer portes et fenêtres, dormir habillé, vivre dans une seule pièce l’hiver, s’endetter pour payer les factures… C’est ce que vient de décrire ma collègue, Françoise LABORDE. 10% des Français éprouvent des difficultés à chauffer leur logement.

La pauvreté et l’accès à un logement décent font partie depuis longtemps des politiques publiques, mais la question de l’énergie est plus récente et trouve sa définition officielle dans la loi Grenelle II de 2010.

Cette précarité est un facteur aggravant de la pauvreté qui va bien au-delà du mal-logement. Elle pousse les ménages au surendettement sans compter que le manque de chauffage est aussi dangereux pour la santé physique et psychologique.

Certes, des dispositifs existent pour limiter cette précarité et des fonds européens dédiés aux collectivités locales permettent de financer l’isolation des appartements HLM anciens mais également les propriétés dégradées.

Pour exemple, la communauté d’agglomération Melun Val de Seine a permis à l’Office public départemental de recevoir 1M€, soit 50% du coût de la rénovation thermique de 234 logements. Cela devrait représenter 30% d’économies sur les charges de chauffage des locataires.

La précarité énergétique est l’un des sujets sur lesquels l’écologie s’accorde le mieux avec l’économie. Parvenir à mieux utiliser l’énergie, pour en consommer moins, voilà qui serait bon pour le pouvoir d’achat et pour l’environnement.

Alors, Madame la Ministre, m’appuyant sur une recommandation formulée le 29 janvier dernier dans un rapport d’information parlementaire, le Gouvernement compte-t-il augmenter les aides aux opérateurs et contraindre en particulier les opérateurs privés, pour en finir avec les « passoires énergétiques » ? De quelle manière et à quelle échéance, pouvez-vous nous le rappeler ?


Le live #Twitter #Facebook

© Les Indépendants - République & Territoires 
Conception et réalisation deuxquatre.fr
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube