Jean-Louis LAGOURGUE : QAG - La situation de la compagnie aérienne Air Austral

07 mars 2021


Question d'actualité au Gouvernement

Monsieur le Président,

Monsieur le Ministre,


Le secteur aérien français se trouve parmi les secteurs les plus durement impactés par la crise sanitaire actuelle. Dans ce contexte, l’État a su prendre les décisions permettant de garantir la pérennité d’Air France et de Corsair.


Je souhaite pour ma part attirer votre attention sur celle d’Air Austral, compagnie française de l’Océan Indien basée à La Réunion, et qui contribue depuis plus de 30 ans au rayonnement des ailes françaises dans la zone sud de l’Océan Indien.


Depuis le mois de janvier 2020, cette compagnie régionale a subi une chute dramatique de son chiffre d’affaires de près de 55 %, ainsi qu’une dégradation de ses résultats.


Face à cette situation un plan d’actions a été mis en place. Mais il ne suffit pas. L’intervention de l’État est désormais cruciale, pour assurer la survie de ce fleuron qui est l’une des plus importantes entreprises de la France de l’Océan Indien et qui fait vivre plus de 1000 familles à La Réunion.


Il est urgent de maintenir des capacités de trésorerie d’Air Austral. Un financement d’Etat de 30 millions d’euros était prévu. A ce jour, il semble que les discussions n’aient pas abouti. Or, le temps presse et il est urgent d’agir.


Le second niveau d’intervention vise à nous interroger sur l’attitude agressive de la compagnie Air France sur les marchés d'outre-mer et aux conséquences dramatiques que sa stratégie peut avoir sur l’existence même d’Air Austral ainsi que sur les autres compagnies qui desservent La Réunion.


Cette situation menace gravement le futur d’Air Austral. Je souhaiterais donc savoir, Monsieur le Ministre, si le Gouvernement est en mesure aujourd’hui de rassurer les dirigeants et salariés d’Air Austral sur un total soutien de l’État pour la sauvegarde et la pérennité de cette compagnie ?


Par ailleurs, quelles mesures comptez-vous prendre pour protéger Air Austral des velléités d’Air France ?


M. Bruno LE MAIRE – Ministre de l’Économie, des finances et de la relance

Monsieur le Sénateur, je veux vous confirmer que l’État français soutiendra Air Austral.

Il soutiendra cette compagnie qui est vitale pour l’Île de La Réunion qui représente, comme vous l’avez indiqué, plusieurs centaines d’emplois, d’abord par un prêt garanti par l’État de 30 millions d’Euros. C’est le signe de l’engagement de l’État aux côtés d’Air Austral.

Toujours sur le soutien financier, j’ai eu l’occasion de m’en entretenir avec le Président de la Région, Didier ROBERT, il y a quelques instants qui m’a confirmé que la SEMATRA apporterait également une aide financière très importante à Air Austral ; c’est un deuxième soutien financier sur lequel la compagnie pourra compter.

Enfin, il y a le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignation qui va apporter 5 millions d’Euros à la compagnie et je suis disposé à demander à la Caisse des Dépôts et Consignation d’apporter un soutien financier supplémentaire au-delà de ces 5 millions d’Euros à Air Austral parce que je partage votre avis, Air Austral est vital pour l’Île, vital pour la concurrence et vital pour les emplois qu’elle représente sur l’Île ; j’ai eu moi-même l’occasion de voir à quel point cette compagnie était une compagnie de grande qualité, quand il était encore simple de se rendre sur l’Île de La Réunion.


Ensuite, il y a les relations avec Air France. Là-dessus, je ne veux pas laisser planer d’ambiguïté, Air France ne prendra pas de participation dans Air Austral. Ça n’est pas possible, notamment depuis le soutien que nous avons apporté à Air France. Air France doit se reconstituer, gagner en compétitivité ; Air France ne peut pas investir dans le même temps dans Air Austral. En revanche, je pense qu’il est essentiel qu’il y ait un accord qui soit conclu entre Air France et Air Austral sur la répartition des créneaux. Je sais que les discussions sont difficiles donc je suis prêt à aider à ce que ces discussions se poursuivent et aboutissent de manière constructive, pas de manière agressive ou hostile entre Air France et Air Austral. Je suis convaincu que nous arriverons à trouver un terrain d’entente ensemble.

Interventions au Sénat