top of page

Laure DARCOS : PPR modifier le Règlement du Sénat afin de compléter l'intitulé de la Com° Culture

12Décembre 2023

Proposition de résolution tendant à modifier le Règlement du Sénat afin de compléter l'intitulé de la Commission de la Culture, de l'éducation et de la communication

Monsieur le Président,

Messieurs les Présidents de Commission,

 

Cette année, plus que jamais, le sport a été au cœur des réflexions de la commission de la Culture, de l’Education et de la Communication.

 

Le contexte, il faut le bien le reconnaître, est particulièrement favorable.

 

Après avoir reçu les passionnés de rugby du monde entier lors de la Coupe du monde, notre pays s’apprête en effet à accueillir à Paris les prochains Jeux Olympiques et Paralympiques.

 

La France pourrait également organiser les JO d’hiver 2030 si la candidature des Alpes françaises est définitivement ratifiée par le Comité international olympique, au mois de juillet 2024.

 

L’un comme l’autre sont des évènements d’envergure mondiale présentant des défis multiples. Ils nous invitent à nous projeter dans l’avenir et à œuvrer collectivement pour faire de la France une grande nation sportive.  

 

Pour donner corps à cette ambition, nous savons que nous pouvons compter sur la mobilisation des élus locaux et de l’ensemble du réseau associatif, éducatif et médical.

 

Je tiens à rendre hommage aux nombreux bénévoles qui s’investissent, eux aussi, dans nos villes et nos villages, pour transmettre les valeurs et la passion du sport.

 

A leurs côtés, nous serons mobilisés pour faire vivre l’héritage des Jeux, bien au-delà de la cérémonie de clôture.

 

Dans la perspective de l’année historique à venir et pour un futur désirable, nous devons généraliser la pratique du sport dans tous les territoires.

 

Il s’agit d’un facteur essentiel de cohésion nationale mais aussi d’un enjeu de santé publique.

 

A cet égard, je veux saluer le nouveau plan « 5000 équipements – Génération 2024 », qui bénéficiera aux équipements sportifs de proximité et aux cours d’école.

 

Ce plan, qui prolonge un premier plan ayant permis de rénover et de créer 5000 plateaux multi-sports, aires de fitness et terrains de basket, permettra de concrétiser l’ambition de promotion de l’activité physique et sportive dès le plus jeune âge.

 

Il accompagne idéalement la mesure mise en place pour la pratique d’une activité physique quotidienne de 30 minutes à l’école.

 

La passerelle entre sport et éducation et entre sport et santé est indéniable. Il n’est pas permis d’envisager l’un sans les autres.

 

La commission, comme le Groupe Les Indépendants, se mobilisent depuis longtemps, avec une constance et une conviction, jamais prises en défaut, en faveur du sport pour tous, à tous les âges de la vie.

 

Au Sénat, le champ de compétences de la commission de la Culture, de l’Education et de la Communication, dont j’ai l’honneur d’être Vice-présidente, dépasse donc largement son seul énoncé.

 

Les enjeux du sport et de ses acteurs font partie de nos sujets de travail majeurs. Dès lors, le nom de la commission doit refléter pleinement cette réalité.

 

Pour cette raison, le Groupe Les Indépendants – République et Territoires votera en faveur de la présente proposition de résolution visant à compléter l’intitulé de la commission.

 

Je vous remercie.

 

SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI

コメント


Interventions au Sénat

bottom of page