top of page

Daniel Chasseing : situation de l'hôpital en France

02 avril 2024

Débat sur la situation de l'hôpital



Madame la Présidente,

Monsieur le Ministre,

Mes chers Collègues,


La situation financière de la plupart des hôpitaux est très déficitaire, notamment dû à l’inflation (alimentation, achats divers) et des dotations insuffisantes pour les salaires médicaux et paramédicaux.


La situation des urgences reste très souvent difficile. Il y a une amélioration sur la mise en place du SAS (service d’accès aux soins) et la mobilisation des médecins libéraux. Cependant, il y a toujours un engorgement important des urgences lié à un manque de lits d’aval en médecine polyvalente.


En effet, les patients sans diagnostic précis mais nécessitant des hospitalisations, sont récusés dans les services de spécialités. Ainsi, les patients restent des heures aux urgences alors qu’ils auraient leur place dans un service de médecine polyvalente où ils auraient un bilan et seraient orientés vers un service de spécialité.


La situation de la psychiatrie et de la pédopsychiatrie nécessite également un effort particulier.


Dans certains départements, il n’y a pas de service de pédopsychiatrie - demandé depuis 20 ans - alors même que certains enfants avec des troubles du comportement, ont besoin d’une hospitalisation. Il n’y a pas n’en plus de service de soins palliatifs.


Madame la Ministre, malgré les difficultés de la sécurité sociale et compte tenu du déficit actuel, allez-vous pouvoir :

- obtenir un financement complémentaire pour les hôpitaux ?

- créer des services de médecine polyvalente pour désengorger les urgences ?

- avoir la possibilité de mettre en place des lits de pédopsychiatrie ?

SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI.

Comments


Interventions au Sénat

bottom of page