top of page

Franck MENONVILLE : Proposition de résolution - Gratitude et reconnaissance aux forces de l'ordre

12 avril 2023


Proposition de résolution, en application de l'article 34-1 de la Constitution, exprimant la gratitude et la reconnaissance du Sénat aux membres des forces de l'ordre déployées sur tout le territoire national (voir le dossier législatif)


🔔 À retrouver sur nos réseaux sociaux

 

Monsieur le Président,

Madame la Ministre,

Mes chers Collègues,


Nous avons assisté ces dernières semaines à un véritable déchaînement de violences dans notre pays.


Des mairies ont été incendiées, de très nombreux parlementaires ont été la cible d’attaques, y compris dans leur domicile.


On ne compte plus les devantures de magasins et les véhicules incendiés et détruits. Voilà l’image que nous livrons au monde.


Chaque jour de manifestation, les forces de l’ordre affrontent des individus armés, décidés à casser, à incendier voire à tuer. Ce sont des cocktails molotov, des boules de pétanque et des battes de baseball qui ont été employés contre nos policiers et nos gendarmes le 26 mars dernier à Sainte-Soline. Tout cela bien évidemment pour une manifestation non violente !


Alors, force est de constater que l’ultragauche attaque aujourd’hui délibérément notre République et notre démocratie.


La France doit cesser d’être la terre de jeu européenne de ces factions extrémistes. Les mouvements d’une ultra-gauche doivent être démantelés. Il faut lutter contre la complaisance intellectuelle et politico-médiatique envers ces groupuscules.


La réponse pénale en cas d’agression contre un dépositaire de l’autorité publique doit être absolument renforcée dans notre pays afin d’être enfin dissuasive.


Ceux qui avaient promis de transformer l’Assemblée nationale en ZAD, ceux-là mêmes ont empêché le débat démocratique par une guérilla indigne du Parlement, et sont aujourd’hui dans la rue, à leurs côtés, aux côtés des casseurs.


Les Français ont des opinions diverses. Il est un point sur lequel ils sont néanmoins accordés : c’est que la démocratie doit nous gouverner.


« Ce qui préserve de l’arbitraire, c’est l’observance des formes. » disait Benjamin Constant. Représentants de la Nation, il est de notre devoir de réaffirmer que la violence n’est pas un moyen d’expression légitime dans notre démocratie et dans notre République.


Nous avons et nous aurons des désaccords. C’est normal ! Les gouvernements feront toujours face à une opposition, c’est naturel et c’est là, le principe de la démocratie et il importe cependant qu’elle s’exprime par la voie démocratique.


Alors que notre pays connaît des accès de violences, je veux rendre hommage au nom du Groupe Les Indépendants aux hommes et aux femmes qui dédient leur vie à la protection de nos concitoyens et de nos institutions.


- Ce sont eux qui protègent la France contre la délinquance et le terrorisme.

- Eux qui sécurisent également les grands événements que notre pays s’apprête à accueillir.

- Et c’est eux encore qui doivent faire face aujourd’hui à une violence encouragée par quelques irresponsables politiques.


Prises pour cibles par des révolutionnaires de salon, les forces de l’ordre le sont ensuite dans la rue. Depuis le début des manifestations, on compte plusieurs centaines de blessés, 154 pour la seule journée de jeudi dernier.


Malgré l’intensité des tensions, malgré le risque qu’ils encourent, nos policiers, nos gendarmes continuent d’exercer leurs métiers avec un grand professionnalisme. Avec courage et sang-froid, ils font face à des individus qui cherchent en permanence à provoquer l’embrasement.


A la veille d’une nouvelle journée de mobilisation, je veux, au nom de mon Groupe, leur dire qu’ils peuvent compter sur notre soutien. Nous exprimons aujourd’hui encore notre reconnaissance aux gardiens de l’ordre républicain.


Contrairement aux manifestants, la police et la gendarmerie ne sont les défenseurs d’aucune idéologie. Ils sont au service de tous les Français et de nos institutions républicaines.


Beaucoup de nos collègues s’étaient levés à la suite de la Question au gouvernement du Président Malhuret pour rendre hommage à nos forces de l’ordre.


La résolution que nous examinons aujourd’hui fait donc partie des textes qui doivent nous réunir et réunir les Républicains.


Le Groupe Les Indépendants soutiendra bien évidemment l’adoption à l’unanimité de cette résolution.


Et je voudrais vraiment saluer et permettez-moi de conclure en saluant l’initiative conjointe des Présidents Retailleau et Marseille.


Je vous remercie.


Comments


Interventions au Sénat

bottom of page