top of page

Daniel CHASSEING : Résolution proposant au Gouvernement de renforcer l'accès aux services publics

31 mai 2023


Proposition de résolution proposant au Gouvernement de renforcer l'accès aux services publics (voir le dossier législatif)


🔔 À retrouver également nos réseaux sociaux :

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Ministre, Mes chers Collègues,


L’accession aux services publics est un combat que mène la République depuis sa naissance et la création des départements : chaque citoyen devait pouvoir rejoindre la Préfecture et retourner chez lui en moins d’une journée de cheval.


Ce combat ne sera jamais définitivement achevé. Au contraire il doit sans cesse être mené à mesure que les services publics se spécialisent afin qu’ils soient accessibles à tous nos concitoyens.


La Proposition de résolution du Président REQUIER – qui est un homme de grande expérience, qui a été maire, conseiller départemental et Sénateur depuis longtemps – va dans le bon sens et souhaitée par nos concitoyens.

L’accès numérique est certes un déficit de notre siècle, il ne se substitue pas pour autant totalement à l’accès et à l’échange humain en face ou par téléphone – comme ça vient d’être dit. Mais nous avons besoin d’autres services au public.


Dans tous les milieux urbains, périurbains et ruraux plus profonds, se posent les questions de la mobilité ferroviaire, routière, les services d’accès à la CAF, l’assurance maladie, les services de l’enfance, du maintien des écoles, de l’éducation inclusive, l’insuffisance d’AESH, avoir accès à la culture, au sport, la téléphonie mobile, la formation, la sécurité, c’est ce que souhaitent nos concitoyens, avec aussi, l’accès aux services de santé, plus de soignants en Ehpad, aux médecins, aux infirmiers, très important pour le maintien à domicile avec les SIAD, les pharmacies qu’il faut valoriser, le maintien des services hospitaliers, en particulier les SMUR.


Les agents de France Services apportent, partout où ils existent, un soutien très efficace. Pour aider les usagers, il faut les développer.


Cet investissement national est un renfort indispensable à l’ensemble des actions mises en œuvre par les élus locaux pour maintenir la population.


L’accès aisé aux services publics est nécessaire, par tous les modes possibles afin de correspondre aux besoins de nos concitoyens qui seront ainsi reconnus par la République, apportant la confiance et l’adhésion au pacte républicain.


L’accès aisé aux services publics constitue également la condition essentielle de l’attractivité des territoires et la stimulation d’un cercle vertueux qui amènera entreprises et populations à s’installer.


Monsieur le Ministre, Mes Chers Collègues, n’oublions pas le message des gilets jaunes qui étaient majoritairement issus des territoires victimes de diverses désertifications, dont celles des services publics.


Travaillons à l’inverse à une répartition favorable aussi aux territoires ruraux des activités économiques et sociales qui doivent pouvoir trouver aussi aisément que possible dans les services publics des partenaires pour leur réussite. C’est aussi je crois le sens de cette résolution, j’y souscris.


La création des espaces France Services ou la désignation de sous-préfets à la relance sont des mesures qui s’inscrivent dans cette vision.


Nous devons aussi réfléchir à la création de sous-préfets développeurs, à la coordination de soutiens nationaux, régionaux et intercommunaux pour le financement d’ateliers relais pour les TPE, à l’avenir de zones de revitalisation rurale, les fameuses ZRR, qui contrairement à ce qui est dit sont peu coûteuses et efficaces – Monsieur le Ministre, il faut les conserver – mais aussi un aménagement spécifique du ZAN pour les communes rurales qui ont peu construit.


La nécessité aussi de développer des services au public, polyvalents et polymorphes, afin de correspondre aux habitudes et aux spécificités locales.


Aux côtés des buralistes, historiquement les premiers préposés détachés de l’administration, les restaurants ruraux, les épiceries multi-services sont des exemples qui peuvent devenir des lieux ressources aux côtés des services publics plus classiques.


Monsieur le Ministre, merci donc au Président REQUIER et au Groupe RDSE, Mes chers Collègues, continuons à être imaginatifs et ambitieux pour que l’ensemble des publics français puissent accéder aux services publics qu’ils méritent.


Nous voterons bien sûr cette résolution.


Comments


Interventions au Sénat

bottom of page