top of page

Jean-Louis LAGOURGUE : PLF 2023 - Mission "Outre-Mer"

1er décembre 2022


Projet de loi de finances pour 2023 (voir le dossier législatif)

Mission "Outre-Mer"


🔔 À retrouver sur nos réseaux sociaux


NB : 🗣 Retrouvez l'ensemble des interventions de notre Groupe lors de l'examen du texte au Sénat en première et nouvelle lecture en cliquant ici (discussion générale du texte, explications de vote, l'ensemble des missions) ainsi que les propositions portées par notre Groupe pour une meilleure optimisation des finances publiques

 

Madame la Présidente,

Monsieur le Ministre,

Mes chers collègues,


Cette discussion budgétaire relative à l’Outre-mer s’inscrit dans un contexte inflationniste et de renchérissement du coût de l’énergie, alors que nos concitoyens ultramarins sont déjà fragilisés par de nombreux facteurs : une balance commerciale déficitaire, des taux de chômage deux à trois fois plus élevés qu’en métropole ou encore un éloignement géographique favorisant la vie chère…


Aussi, dans ce contexte particulier, les crédits de la mission « Outre-mer » doivent être mobilisés plus que jamais au service de nos territoires ultramarins.


Ils doivent leur donner les moyens de leur développement et les aider à relever les multiples défis auxquels ils sont confrontés !


C’est donc avec satisfaction que je constate que ces crédits sont en légère augmentation par rapport à l’année 2022.


Ils s’élèvent ainsi, pour 2023, à 2,75 milliards d’euros en autorisations d’engagement et à 2,58 milliards d’euros en crédits de paiement, soit une augmentation respectivement de 1,75 % en autorisations d’engagement et de 1,4 % en crédits de paiement par rapport à 2022.


Toutefois, il faut souligner que la mission « Outre-mer » ne constitue qu’une petite partie du budget de l’Etat consacré aux territoires ultramarins.


En effet, la politique transversale de l’Etat en direction de l’Outre-mer est portée par 101 programmes relevant de 32 missions. L’effort budgétaire de l’État en faveur des territoires ultramarins s’élève ainsi à 20,1 milliards d’euros en autorisations d’engagement et à 21,7 milliards d’euros en crédits de paiement dans le cadre du projet de loi de finances pour 2023.


Cela représente une hausse respectivement de 1,1 % et de 3,7 % par rapport à l’année 2022 et cette hausse est la bienvenue car les besoins sont importants.


A cet égard, je tiens à évoquer la nécessité de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes ultramarins.


Depuis plusieurs années déjà, leur situation vis-à-vis de l'emploi suscite des inquiétudes et doit être rapidement améliorée afin de garantir non seulement leur avenir mais également le développement des Outre-mer.


Aussi je me félicite de la hausse des crédits en matière de soutien à l’insertion et à la formation des jeunes ultramarins, de près de 10 % en autorisations d’engagement et de 13 % en crédits de paiement.


Je veux également mettre l’accent sur la situation du parc de logements ultramarins. En effet, la question du logement est une préoccupation forte des Ultramarins et la situation de l’habitat indigne et insalubre impose une politique particulièrement volontariste.


Aussi je me félicite de l’initiative de nos rapporteurs de majorer de 4 millions d’euros (en autorisations d’engagement et crédits de paiement) les crédits destinés à la résorption de l’habitat insalubre.


Avant de conclure, je tiens à souligner un problème récurrent : la sous-consommation des crédits Outre-mer.


Cette situation est extrêmement dommageable lorsqu’on connaît les besoins impérieux des territoires ultramarins, notamment en matière de logement et d’emploi.


Il est primordial de trouver les moyens pour y remédier !


Monsieur le Ministre,

Mes chers collègues,


Les Outre-mer, ce sont 12 territoires français répartis sur les 2 hémisphères et rayonnant sur 3 océans… 12 territoires qui sont la France !


Nous avons le devoir de parvenir à instaurer une égalité réelle entre tous nos territoires afin que chaque citoyen puisse y vivre avec le sentiment d’appartenir à une seule et même communauté.


Ce budget y participe.


Aussi le Groupe « Les Indépendants » votera les crédits de la mission « Outre-mer » du projet de loi de finances pour 2023.


🔔 À retrouver sur nos réseaux sociaux

Komentáře


Interventions au Sénat

bottom of page