• Les Indépendants

Colette MELOT : Question à M. GRIVEAUX, sur la lutte contre l'antisémitisme et la haine sur internet

Mis à jour : 31 déc. 2019


Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs les Ministres,

Chers collègues,

« Sale juif, tu vas mourir ». Voilà ce qu’il est encore possible d’entendre de nos jours, un samedi après-midi au détour d’une rue de Paris, si comme Alain Finkielkraut, on croise une délégation de gilets jaunes, amalgame d’une ultra gauche ou d’une droite fascisante et d’un islamisme radicalisé. Ce que nous vivons dans les rues de Paris, nous le retrouvons de manière décuplée sur internet, où l’antisémitisme côtoie le sexisme le plus primaire dans la plus grande impunité, comme l’affaire de la ligue du LOL l’a honteusement montrée.

Les lois existantes se révèlent insuffisantes. Il faut réformer, se donner les moyens d’agir contre la haine. Tout est prêt. Le rapport du 20 septembre 2018 sur la lutte contre l’antisémitisme et le racisme sur internet contient des propositions importantes que nous devons adopter et appliquer au plus vite : Obliger les plateformes à retirer dans un délai de 24 heures tout contenu manifestement illégal, fournir l’identité des auteurs, multiplier par cent le montant des amendes pour les moteurs de recherches et les réseaux sociaux qui manquent à leurs obligations, standardiser les procédures de signalement, étendre les prérogatives du CSA à la lutte contre la cyber-haine…

Monsieur le Ministre, cela fait 5 mois que ces propositions sont sur la table, il faut légiférer au plus vite. Nos voisins allemands ont pris récemment des mesures fortes comme la nomination de chargés de mission contre l’antisémitisme, suivis en cela par la Commission européenne, car c'est bien l'Europe tout entière qui est menacée d'une déferlante antisémite.

Monsieur le Ministre, de votre côté, quel agenda proposez-vous ?

RÉPLIQUE :

L’antisémitisme menace chaque jour davantage de personnes. Les discours haineux, le harcèlement, le sexisme se multiplient sur les réseaux sociaux. Nous attendons, de manière urgente, des actes forts de la part de l’Etat pour mettre hors d’état de nuire toute personne qui ferait l’apologie de la haine sur internet comme sur le sol de notre République.


Le live #Twitter #Facebook

© Les Indépendants - République & Territoires 
Conception et réalisation deuxquatre.fr
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube