Daniel CHASSEING : QAG - Désenclavement ferroviaire dans les territoires

09 décembre 2020


Question d'actualité au Gouvernement


Madame la Présidente,

Madame et Messieurs les Ministres,

Mes Chers Collègues,


Je souhaiterais m’adresser au Ministre des Transports pour attirer son attention sur un sujet majeur, celui du désenclavement de nos territoires à travers les liaisons ferroviaires.


Nous constatons une réduction excessive du nombre de trains conduisant, dans ce contexte de crise sanitaire, à des situations incompréhensibles avec le respect de la distanciation sociale. De nombreux trains sont bondés. Quelles mesures le Gouvernement propose-t-il pour veiller à ce que les trains ne deviennent pas de nouveaux clusters. Qu’en sera-t-il lors du déconfinement ?


D’autre part, j’aimerais interroger de nouveau concernant la modernisation de la ligne POLT reliant Paris à Toulouse via Limoges - Brive. Classée comme « axe stratégique » par le rapport DURON, cette ligne dessert 12 départements directement et 30 indirectement, mais les sous-investissements chroniques ont conduit à un fort allongement des temps de parcours.


L’État a annoncé la mobilisation de 1,6 milliard d’euros pour la régénération de la ligne et 400 millions pour le renouvellement du matériel Intercités sur l’ensemble des lignes. Nous saluons ces engagements. De plus, dans le plan de relance, 380 millions d'euros étaient prévus pour une diminution de 30 minutes du temps de trajet de la ligne POLT.


Monsieur le Ministre, maintenez-vous tous ces financements ?


D’autre part, les dysfonctionnements qui caractérisent le quotidien de nombreuses lignes Intercités dont le POLT et ses 3,5 millions d’usagers vont-ils enfin diminuer ? Enfin, le Gouvernement va-t-il demander à la SNCF de surseoir à la suppression de l'Établissement Infrastructures et Circulations (30 emplois) basé à Limoges qui intervient sur toute la ligne ?


Réponse de Madame Bérangère ABBA – Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité


Les lignes ferroviaires sont essentielles pour le maillage des territoires. Nous leur accordons une importance particulière. (Murmures sur les travées des groupes CRCE et SER)

Un protocole drastique a été mis en place avec port du masque, désinfection des rames, algorithmes assurant un espacement maximal des passagers dans les trains lors de la réservation, formation et protection des équipes. Seuls 1 % des clusters concernent les transports.

Certes, les points d'affluence méritent notre attention.


L'offre des TGV est réduite à hauteur de 30 %, mais le taux de fréquentation est de 10 %. Le retour à la normale est prévu pour la fin de l'année.

Quant à la ligne POLT, près de 3 milliards d'euros par an sont destinés à la régénération avec le renouvellement du matériel roulant, financés à 100 % par SNCF Réseau ; 1,6 milliard d'euros, financés à 100 % par la SNCF, sont prévus pour la modernisation de la ligne.

La suppression de l'établissement Infrastructures et circulations de Limoges n'est pour l'instant qu'une rumeur.


Réponse de Daniel CHASSEING, sénateur de Corrèze


Je souhaite que les citoyens des Intercités entrent dans le XXIe siècle, notamment en ayant la possibilité de téléphoner, de communiquer. Je n'ai pas eu de réponse sur l'établissement de Limoges.

Interventions au Sénat