top of page

Dany WATTEBLED : QAG - Protection et soutien pour nos forces de sécurité

24 mai 2023


Question d'actualité au Gouvernement


🔔 À retrouver sur nos réseaux sociaux

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Mes Chers collègues,


Notre Pays traverse une semaine noire.


Hier matin, nous apprenions le décès d’une infirmière sauvagement agressée.


Dimanche matin, Paul, Manon, Steven ont succombé à un accident d’une violence inouïe dans l’exercice de leurs fonctions dans le Nord.


Ces trois policiers de moins de 25 ans étaient au début de leur carrière et avaient toute leur vie devant eux.


L'un d'entre eux était père de famille d'un enfant de 11 mois tandis qu’un autre allait devenir père.


Monsieur le Ministre, vous êtes venu rencontrer leurs collègues lundi et les nordistes vous en remercient.


Le Groupe Les Indépendants veut leur rendre un vif hommage. Et mes premières pensées vont à l’ensemble de ces familles meurtries et à l’adolescente qu’ils venaient de secourir.

Après la douleur et la colère viendra le temps des questions.


On sait désormais que les deux occupants du véhicule ayant percuté ces fonctionnaires de police sont connus pour usage de stupéfiants et d’alcool.


On apprend ensuite que le chauffard conduisait sous l’emprise de ces substances.


Les policiers, gendarmes et pompiers, ces héros du quotidien, sont de plus en plus confrontés à des violences insupportables et intolérables lors de leurs interventions, comme de nombreux événements récents nous le rappellent. À chaque drame, l’émotion est plus forte.


Ce climat d’hostilité est nourri par le silence assourdissant de certains, soucieux d’entretenir une atmosphère de défiance envers les forces de l’ordre.


Ces femmes et ces hommes sont les garants de l’ordre républicain. Ils méritent une protection et un soutien encore plus forts et surtout intangibles !


Mais il faut que la Justice suive !


Monsieur le Ministre, je veux vous adresser deux questions.


Quelles mesures entendez-vous prendre afin de soutenir et d’accompagner les familles des victimes dans cette période ?


Pouvez-vous nous dire comment le Gouvernement entend poursuivre son action pour soutenir nos forces de sécurité intérieure contre les multiples menaces auxquelles elles sont confrontées ?


Réponse de Madame Sonia BACKÈS – Secrétaire d’État chargée de la citoyenneté


Merci Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Sénateurs,

Monsieur le Sénateur WATTEBLED,


Effectivement vous l’avez dit, les métiers de policiers et de gendarmes sont des métiers de plus en plus difficiles eu égard aux exigences légitimes de nos concitoyens et aux risques et aux menaces qui pèsent sur eux.


Ils ont besoin de tout notre soutien et à ce titre, je me joins aux hommages qui ont été rendus à l’Assemblée Nationale et ici même, et par la Première ministre, aux trois policiers qui sont décédés la semaine dernière dans l’exercice de leurs fonctions.


Depuis le 1er Janvier dernier, ce sont 2 380 gendarmes et policiers qui ont été blessés dans l’exercice de leurs fonctions et on peut souligner ce policier blessé lors de la manifestation du 1er Mai par un cocktail molotov et tous ceux qui ont été blessés dans le cadre des manifestations qui ont eu lieu ces dernières semaines.


Le Parlement a voté la LOPMI et il m’appartient de vous remercier qui a doté la police et la gendarmerie de moyens exceptionnels. Des moyens humains et budgétaires d’abord avec 15 milliards d’euros supplémentaires et des moyens statutaires qui permettent de valoriser et de mieux prendre en compte la carrière de nos gendarmes et de nos policiers.


Nous entendons, bien évidemment et c’est l’objet de votre question, poursuivre nos efforts pour mieux protéger les policiers et les gendarmes. C’est déjà en cours de déploiement puisque ce sont des caméras-piétons qui sont déployées dans tous les commissariats ; c’est une protection fonctionnelle qui est facilité, c’est une cellule d’assistance aux policiers victimes qui a été créée en 2021 et c’est de nouveaux équipements qui permettent leur protection physique avec des casques et des gilets lourds.


Nous avons également, grâce au soutien du Parlement, créé le délit spécifique de violence volontaire sur agent chargé de la sécurité intérieure et de protection des agents en bord de route.


La LOPMI a également créé 20 postes de psychologues qui permettent d’accompagner au mieux les policiers et les gendarmes.


Le Ministre de l’intérieur est très attentif à la protection des forces de sécurité intérieure avec l’aide du Parlement.


Comments


Interventions au Sénat

bottom of page