Deux textes en faveur de la transition écologique de nos territoires à l'ordre du jour

Notre Groupe a souhaité inscrire à l'ordre du jour du Sénat, lors de son espace réservé du jeudi 20 octobre à partir de 16h, deux sujets essentiels en faveur de la transition écologique de nos territoires.

Une proposition de loi en faveur du développement de l'agrivoltaïsme


Face aux tensions qui pèsent sur notre autonomie énergétique, notre secteur agricole et l'artificialisation des sols, des solutions efficaces s'imposent. Notre Groupe défend le rôle important que l'agrivoltaïsme peut jouer à la croisée de ces domaines.

La proposition de loi déposée par les Sénateurs Jean-Pierre Decool, Pierre-Jean Verzelen, Pierre Médevielle, Daniel Chasseing et Vanina Paoli-Gagin vise à organiser de façon réaliste le développement nécessaire de l'agrivoltaïsme, son accompagnement et son encadrement. Elle précise, entres autres, que l'agriculture reste impérativement l'activité principale au sein des projets d'agrivoltaïsme : le Sénateur Pierre Médevielle l'avait rappelé au Gouvernement en juillet 2022 lors d'une question d'actualité au Gouvernement (voir l'intervention). Il s'était également exprimé lors de l'adoption au Sénat en janvier 2022 d'une proposition de résolution visant à définir cette pratique (voir l'intervention).


Vous trouverez le dossier législatif de cette proposition de loi via ce lien.

À retrouver sur Facebook en cliquant ici et sur Twitter en cliquant ici


🔎 Examen en Commission - 5 octobre 2022

Le Sénateur Franck Menonville, membre de notre Groupe, a présenté son rapport sur cette proposition de loi fait au nom de la Commission des Affaires économiques du Sénat le mercredi 5 octobre (voir le rapport). Le texte a ensuite été adopté à l'unanimité par la Commission.


Pour Franck Menonville, interrogé à la sortie de la réunion de la Commission "En ce qu’elle confère un cadre stratégique, législatif et budgétaire précis aux installations agrivoltaïques, la proposition de loi doit permettre de favoriser un développement raisonné de l’agrivoltaïsme. L’enjeu est d’encourager les projets exempts de conflit d’usage et de ne pas autoriser les ″projets alibis″ ; le développement de l’agrivoltaïsme doit toujours s’effectuer en bonne complémentarité et au bénéfice des agriculteurs et des territoires, et viser ainsi e double objectif de souveraineté alimentaire et énergétique."


📌 Dans la presse

  • Maire-Info : La première définition de l'agrivoltaïsme au Sénat fait débat - voir l'article

  • PV Magazine - Le Sénat adopte la proposition de loi sur le développement de l'agrivoltaïsme - voir l'article

  • Green Univers : Le Sénat adopte une doctrine stricte sur l'agrivoltaïsme - voir l'article

  • Terre-et-Net : Le Sénat lance le débat sur l'agrivoltaïsme - voir l'article

  • La Croix - Agrivoltaïsme, un cadre juridique afin d'éviter les dérives - voir l'article

  • La France Agricole - Le Sénat poursuit ses travaux sur l'agrivoltaïsme - voir l'article

  • Banque des Territoires - Énergie : les Sénateurs adoptent en Commission une proposition de loi sur l'agrivoltaïsme - voir l'article

  • GreenUnivers - Agrivoltaïsme : une Commission prend position au Sénat - voir l'article

  • Réussir - Agrivoltaïsme : le Sénat propose un cadre stratégique, légal et budgétaire - voir l'article

  • Actu - environnement - Agrivoltaïsme : une proposition de loi au Sénat pour encadrer ces installations - voir l'article

  • Terre-et-Net - Une proposition de loi pour garantir les intérêt agricoles - voir l'article


📅 Examen en Séance - 20 octobre 2022

La proposition de loi a été adoptée au Sénat en séance publique.

Cette proposition de loi répond aux attentes des territoires :

  • Travailler à une énergie consommée et produite plus localement

  • Soutenir nos agriculteurs en leur apportant un complément de salaire

Vigilant à impliquer les élus locaux dans l'aménagement du territoire, notre Groupe rappelle bien sûr la nécessité de les inclure dans ces projets. Ce texte illustre "une écologie libérale, où se concilient la lutte contre le dérèglement climatique et les besoins des concitoyens", comme l'a souligné le Sénateur Jean-Pierre Decool, auteur de la proposition de loi, à la tribune du Sénat.

🗣 Les interventions des Sénateurs de notre Groupe en séance en cliquant ici : Jean-Pierre Decool, auteur de la proposition de loi ; Franck Menonville, Rapporteur de la Commission des Affaires économiques ; et Pierre Médevielle, orateur de notre Groupe



✅Adoption de plusieurs amendements dans le texte sur les énergies renouvelables reprenant les dispositions de la proposition de loi

Lors de l'examen du projet de loi relatif à l'accélération de la production d'énergies renouvelables, les Sénateurs Jean-Pierre Decool et Franck Menonville, respectivement auteur de la proposition de loi en faveur du développement de l'agrivoltaïsme et Rapporteur de la Commission des Affaires économiques, avaient déposé des amendements identiques afin de reprendre cette proposition de loi. Ce texte vise à donner un cadre à l'agrivoltaïsme afin de développer cette pratique de manière équilibrée pour notre souveraineté alimentaire et notre souveraineté énergétique. Les amendements ont été adoptés en Commission de l'Aménagement du Territoire et du Développement durable et ensuite ont été conservés dans le texte issu de la séance publique.

Ces amendements étaient cosignés par l'ensemble de leurs collègues du Groupe ainsi que des Sénateurs d'autres groupes.

Plus d'informations sur l'amendement du Sénateur Jean-Pierre Decool et celui du Sénateur Franck Menonville



Une proposition de loi visant à mieux valoriser certaines des externalités positives de la forêt


La forêt a des vertus, multiples : économiques, sociales et environnementales, comme notre Groupe l'a rappelé lors d'un débat organisé au Sénat en novembre 2020 (voir les interventions). Les effets positifs de la forêt sont particulièrement pertinents lorsqu'il s'agit de lutter contre le changement climatique. La captation carbone, la préservation de la biodiversité, et les apports à la qualité et la disponibilité de la ressource en eau font partie des principales illustrations de ces effets.

La proposition de loi déposée par le Sénateur Vanina Paoli-Gagin vise à rendre possible les dons des personnes physiques et morales aux communes et aux syndicats intercommunaux de gestion forestière dans l'objectif d'une gestion durable de leurs forêts certifiés.

Vous trouverez le dossier législatif de cette proposition de loi via ce lien.


📺 Une vidéo du Sénat pour comprendre la proposition de loi

À retrouver sur Youtube en cliquant ici


🔎 Examen en Commission - 12 octobre 2022

La proposition de loi a été amendée par la Commission des Finances et adoptée ensuite.


📌 Dans la presse

  • Maire Info - Au Sénat, un texte qui vise à ouvrir des réductions d'impôt pour les dons privés aux communes forestières - voir l'article

  • L'Est éclair - Des mécènes pour les forêts publiques - voir l'article


📅 Examen en Séance - 20 octobre 2022

L'examen de ce texte a commencé le jeudi 20 octobre au Sénat et se poursuivra dans un second temps.

🗣 L'intervention du Sénateur Vanina Paoli-Gagin, auteur de la proposition de loi, en cliquant ici


✅Adoption de plusieurs amendements dans le texte sur les énergies renouvelables reprenant les dispositions de la proposition de loi

Lors de l'examen du projet de loi de finances pour 2023, le Sénateur Vanina Paoli-Gagin avait déposé afin de reprendre cette proposition de loi. Les amendements ont été adoptés dans le texte issu de la séance publique.

Ces amendements étaient cosignés par l'ensemble de ses collègues du Groupe.

Plus d'informations sur les amendements de Vanina Paoli-Gagin.


Interventions au Sénat