top of page

Marie-Claude Lermytte : Renforcer le service civique

10 avril 2024

Proposition de loi visant à renforcer le service civique - Voir le dossier législatif



Monsieur le Président,

Madame la Ministre,

Mes Chers Collègues,


Aider les habitants au sein de la préfecture pour identifier l’interlocuteur ou le service compétent à Bar-le-Duc ; animer une épicerie solidaire étudiante à Lille ; devenir médiateur numérique dans les services de l’Etat à Arles ; accompagner les usagers dans la découverte des outils numériques de France Travail à Périgueux ; développer des actions culturelles en milieu carcéral à Douai ; …


Autant de missions variées et essentielles à la communauté qui sont proposées en Service Civique. Et ces exemples concernent toute la France.


En s’engageant, les volontaires contribuent à créer du lien social dans tous les territoires. Dans les domaines de l’environnement, de la santé, du l’éducation ou du social, des milliers de jeunes contribuent activement à faciliter et améliorer le quotidien des Français.


Je souhaite saluer l’engagement au long cours de tous ceux qui donnent de leur temps, de leurs compétences et de leur énergie pour les autres ou au service d’une cause importante. Infatigablement mobilisés sur le terrain, ils participent à résoudre bien des défis sociaux et à animer la vie locale.


En retour, les services civiques sont une formidable occasion pour les volontaires de développer leur sens des responsabilités, d’explorer leur fibre sociale, de gagner en compétences et de faire mûrir leur engagement au service de la société.


Ce texte vise à créer un environnement propice à l’engagement civique. Pour ce faire, il propose notamment de mieux reconnaître et valoriser le travail de volontaire, proposer une meilleure formation à ces jeunes, faciliter leur parcours étudiant et l’accès aux concours de la fonction publique.


Autant de chantiers importants grâce à ce texte, qui a largement été remanié en commission. J’en profite pour saluer sa rapporteure et son auteur.


J’ajoute une observation de terrain : il semblerait tout à fait utile de faciliter l’accès aux Services civiques pour les jeunes qui ont participé au SNU. Certains jeunes s’y sont révélés et y ont découvert leur envie de s’engager au service de la société.


Ce séjour de cohésion peut devenir un réel vivier de recrutement de jeunes volontaires, dynamiques et motivés, qui pourraient avoir naturellement envie de poursuivre leur engagement avec l’expérience du Service civique.


L’année 2023 a réuni près de 150 000 jeunes en service civique, nous pouvons nous en réjouir. Nous devons poursuivre les efforts pour développer ces expériences de vie qui transforment durablement et positivement les volontaires.


Le Groupe Les Indépendants – République et Territoires souscrit aux objectifs de ce texte et restera attentif aux échanges au sein de l’hémicycle à son sujet.


Je vous remercie.


SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI.

 

Comentarios


Interventions au Sénat

bottom of page