top of page

Vincent LOUAULT : PLF pour 2024 - Mission Engagements financiers de l'Etat

2 Décembre 2023

Projet de loi de Finances pour 2024 : Mission Engagements financiers de l'Etat et Remboursements et dégrèvements

Madame la Présidente,

Madame la Ministre,

Messieurs les Rapporteurs spéciaux,

Madame la Rapporteure pour avis,


50 ans de déficit public et 50 milliards de charge de la dette.


Un peu plus de 50 secondes suffiront pour cette mission dont l’examen des crédits se résume à la comptabilisation des engagements financiers de l’État. Cela suffit car tout a été dit et redit sur le sujet.


Tout a été dit sur la traduction d'un cumul de déficits chroniques qui hypothèque l'avenir de nos enfants. Celui de plusieurs générations actuelles et celui de bon nombre à venir.


Demain l’Enseignement scolaire, premier budget de l'État, sera dépassé par celui consacré à la charge de la dette.


Le symbole est terrible et la réalité d'un cynisme absolu : le budget qui doit permettre à chacun de s'émanciper de sa condition en s'inscrivant dans une destinée commune, dépassé par un budget dont l'ampleur dictera des restrictions et imposera des choix parfois dramatiques.


Ce budget qui devrait être le signe d'un investissement dans l'avenir se trouve être celui qui le plombe, un peu plus chaque jour passant.


Rendez-vous compte, j'avais 1 an lors du dernier budget excédentaire. Et cette époque, les jeunes de moins cinquante ans ne pourront surement pas la connaître.


Notre espoir au groupe des Indépendants, vous le savez mes Chers collègues, c'est que le cinquantenaire du déficit à répétition fasse transformer ces noces d'or en règle d'or.


SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI

Comments


Interventions au Sénat

bottom of page